Vous êtes ici

Bibo István

Présentation de l’auteur / de la collection

István Bibó est né le 7 août 1911 et mort le 10 mai 1979 à Budapest. Il a fait des études de droit (en Hongrie, à Vienne et à Genève). Il a été magistrat, puis secrétaire du ministère de l'Intérieur. Antifasciste, Bibó est opposé à la guerre. Il est arrêté en octobre 1944 par la ligue fasciste des Croix Fléchées pour avoir sauvé des Juifs. Relâché quelques jours plus tard, il reste dans la clandestinité jusqu'à la fin du siège de Budapest. Après la guerre, il élabore un plan pour moderniser l'administration hongroise, qui est rejeté par le ministre de l'intérieur communiste.
Pendant l'ère de la coalition (1946-1949), il est professeur à l’Université de Szeged (1946-1950), président de l’Institut scientifique d’études sur l’Europe centrale et orientale (1946-1949) et membre de l'Académie hongroise des sciences. En 1949, il est suspendu de tous ses postes, il trouve un poste comme bibliothécaire à la Bibliothèque universitaire de Budapest.
Ministre du gouvernement d’Imre Nagy, il est le seul membre du gouvernement à rester au Parlement lors de l’invasion soviétique en 1956. Il y reste deux jours et fait une déclaration importante sur la situation, qu’il va déposer ensuite à de nombreuses ambassades de Budapest. En 1957, il est arrêté et condamné à mort, mais grâce à l'intervention personnelle de Nehru en sa faveur, Bibó est condamné à la prison à perpétuité en 1958. Il passe plusieurs années en prison. En 1963, il est libéré par une amnistie générale, mais reste condamné au silence, même après sa libération. En 1990, Bibó reçoit le Prix Széchenyi à titre posthume.

Livres de cet auteur / Composantes de cette collection

1 livre(s).