Vous êtes ici

Bazin Hervé

Présentation de l’auteur / de la collection

Hervé Bazin, de son nom de naissance Jean-Pierre Hervé-Bazin, est un écrivain et poète français. Un de ses grands-pères est Ferdinand Hervé-Bazin est né le 14 juin 1847 à Brain-sur-l'Authion (à près de dix kilomètres à l'ouest d'Angers) et mort le 8 janvier 1889 à Angers. Né Ferdinand-Jacques Hervé, il avait ajouté le nom de celui de son épouse Marie-Claire Bazin. Auteure de plusieurs romans sous le pseudonyme de Jacques Bret, elle est la sœur aînée de l'écrivain catholique angevin René Bazin.
Il passe son enfance dans le Maine-et-Loire, à Marans ; viennent ensuite le pensionnat et l'année de ses vingt ans, en rupture avec sa famille, la faculté de lettres à la Sorbonne.
Pendant une quinzaine d'années, il exercera de nombreux petits boulots en même temps qu'il poursuivra ses études et écrira de la poésie qu'il délaissera sur le conseil de Paul Valéry, pour se consacrer à la prose.
Les rapports conflictuels qu'il a eus avec sa mère pendant son enfance lui inspirent le roman "Vipère au poing" en 1948. Ce roman connait un immense succès après-guerre et est suivi de nombreux autres qui décrivent, avec un certain naturalisme et un art du portrait psychologique, les mœurs de son époque.             
Hervé Bazin est considérée comme « le romancier de la famille », thème commun et central à bon nombre de ses romans ses romans. On lui doit également quelques recueils de nouvelles et quelques essais, comme "Ce que je crois" en 1977.
Hervé Bazin devient membre de l'Académie Goncourt en 1960, élu au couvert de Francis Carco. Il en devient président en 1973.
© Babelio

Livres de cet auteur / Composantes de cette collection

1 livre(s).