Vous êtes ici

Aymé Marcel

Présentation de l’auteur / de la collection

Né à Joigny dans l'Yonne en 1902, Marcel Aymé a été élevé par ses grands-parents maternels, dans le Jura. L'école ne le passionne guère, il préfère se promener ou lire. Il obtient malgré tout son bac à 17 ans, puis hésite à devenir ingénieur, mais une grave maladie l'empêche de poursuivre ses études. Après son service militaire, il monte à Paris, où il va exercer toutes sortes de métiers : journaliste, manœuvre, camelot... En 1926, son premier roman, « Brûlebois », le fait connaître. C'est après le succès de « La Jument verte », en 1933, qu'il peut se consacrer totalement à l'écriture. Le premier recueil des célèbres « Contes du chat perché » est publié en 1934 et le « Passe-muraille » en 1943. Son ironie, son humour caustique, sa truculence ont fait de Marcel Aymé un écrivain très populaire. Auteur d'une vingtaine de romans, de dizaine de nouvelles, d'essais, de scénarios et de nombreuses pièces de théâtre, il est mort à Paris, en 1967. MARCEL AYMÉ (1902-1967) est un écrivain français. On lui doit plusieurs dizaines de nouvelles et d’articles, des contes, une dizaine de pièces de théâtre et 17 romans. Ces oeuvres les plus célèbres sont Les contes du chat perché, Clérambart, Uranus, La jument verte, La tête des autres, La belle image, La vouivre, Le vin de Paris… Son oeuvre a souvent été adaptée au cinéma. Il a reçu le prix Renaudot en 1929 pour La table aux crevés. © Folio Gallimard